Commentaires

Le fumier

Le fumier

Pourquoi faut-il utiliser du fumier ?

Excellent fertilisant naturel, le fumier permet d'améliorer la qualité de la terre sur le long terme en l'enrichissant en humus, élément indispensable à la vie microbienne. Mélange d'excréments et de litière végétale, il apporte également un équilibre biologique au sol, que les fertilisants chimiques traditionnels ont parfois du mal à satisfaire.

Comment reconnaître du fumier de qualité ?

Le meilleur fumier est celui qui comporte une part homogène de déjections animales et de paille. Il en existe de différentes sortes : le fumier de cheval (dit chaud) conviendra à une terre argileuse tandis que le fumier de vache ou de porc (dit froid) sera plus adapté aux terres calcaires ou sableuses, même s'il contient un nombre beaucoup plus élevé d'agents pathogènes. Par ailleurs, le produit ne doit ni " dégouliner " ni former une masse trop compacte.

Quand s'en servir ?

Les meilleurs moments pour répandre le fumier sont la fin de l'automne ou de l'hiver. La décomposition du fumier étant lente, cela va lui permettre de protéger la terre et de se mélanger à elle progressivement avant les nouvelles plantations du printemps.

Comment procéder ?

Nul besoin de creuser la terre et d'y enfouir le fumier, un simple épandage en surface suffit. Le fumier, surtout s'il est de qualité moyenne, peut être agressif pour la terre et la déséquilibrer, ce qui sera préjudiciable lors de la plantation des futures cultures.