Brièvement

Aménager un jardin méditerranéen

Aménager un jardin méditerranéen

Les composants d'un jardin méditerranéen

Un jardin méditerranéen se compose de plantes susceptibles de résister au vent, à la chaleur et à la sécheresse. Dans la catégorie des vivaces, on y trouve par exemple le thym ou la lavande. Concernant les arbres, l'olivier, bien sûr, l'oranger et le figuier. Parmi les plantes grimpantes, la passiflore et le jasmin. Le gazon, bien trop gourmand en eau, est remplacé par une herbe plus résistante comme le Zoysia tenuifolia.

Comment aménager un jardin méditerranéen ?

Pour réussir l'aménagement d'un jardin méditerranéen, il est essentiel de bien préparer la terre car les végétaux doivent s'y enraciner en profondeur. Dans les régions les plus sèches, il est recommandé de pailler le sol pour y concentrer l'humidité. Le choix des espèces est ensuite capital. Si la terre est siliceuse, il faut éviter l'olivier et le cyprès. Si elle est calcaire, inutile de planter de la lavande ou du mimosa.

L'entretien d'un jardin méditerranéen

Deux choses sont importantes après avoir aménagé un jardin méditerranéen : la surveillance des parasites et l'arrosage. Et chaque plante exige une technique différente. L'arrosage des arbres doit être peu fréquent mais abondant. Pour les vivaces, il ne doit intervenir que dans les moments délicats de fort ensoleillement par exemple.