Commentaires

Comment planter et cultiver un flamboyant ?

Comment planter et cultiver un flamboyant ?

Les caractéristiques du flamboyant

  • Type: arbre à fleurs
  • Hauteur: de 2 à 5 m
  • Couleurs des fleurs: rouge, jaune
  • Exposition souhaitée: ensoleillée
  • Type de sol: bien drainé
  • Feuillage: caduc
  • Assainissant: non
  • Variétés: Delonix regia, Poinciana regia, Jacaranda mimosofolia, Caesalpinia pulcherrima, Caesalpinia gilliesii…

Origines et particularités du flamboyant

Appartenant à la famille des césalpiniacées, l'arbre flamboyant fut découvert au début du XIXème siècle sur l'île de Madagascar. Il est très répandu dans les Antilles et est d'ailleurs souvent désigné comme " L'arbre des Antilles " même s'il ne s'agit pas de sa région d'origine. Il est présent dans toute la zone intertropicale et est également cultivé sous serre en Europe ainsi qu'en Amérique du Nord. C'est plus rare, mais il est également possible de faire pousser un flamboyant en bac ou en pot sous une véranda.

Visuellement, le flamboyant est un arbre très imposant : son tronc peut atteindre les 2 mètres de diamètre, sa taille à l'âge adulte plus de 15 mètres. De plus, son port très étalé lui confère vraiment un aspect majestueux. Ses longues feuilles (40 cm en moyenne) vertes ne sont pas sans rappeler celles de la fougère tombent chaque année juste avant que les fleurs n'apparaissent sur l'arbre.
La floraison de cet arbre est d'ailleurs magnifique : au début de l'été, les branches du flamboyant se garnissent de grappes de grosses fleurs d'un rouge éclatant et aux longues étamines. Un délice pour les yeux. Mais attention : seuls les flamboyants de plus d'une dizaine d'années seulement fleurissent !

Les fruits du flamboyant sont des gousses qui peuvent atteindre les 60 cm de long ; elles renferment des graines colorées de 2 cm de long. Celles-ci peuvent d'ailleurs être récupérées à l'automne pour un semis au mois de mai de l'année suivante.
 

Utilisations du flamboyant

En plus d'être un arbre magnifique aux qualités ornementales certaines, le flamboyant est également utilisé pour :

  • Ses fleurs, dont on peut extraire un miel.
  • Son tronc, utilisé dans certains pays pour réaliser des pirogues.
  • Ses racines et son écorce qui possèdent des propriétés médicinales.
  • Ses graines qui peuvent être utilisées dans l'industrie alimentaire.
  • Sa résine, qui peut être employée comme glu.

Plantation du flamboyant


Si vous souhaitez profiter des qualités esthétiques du flamboyant, sachez qu'il lui faut impérativement un emplacement au soleil, abrité des vents trop violents, et plutôt isolé. En effet, comme c'est un arbre qui a tendance à être imposant et qui possède un système racinaire très étalé, mieux vaut éviter de le planter juste à côté de votre maison ou en limite de propriété !

Pour s'épanouir, le flamboyant a besoin d'un sol bien drainé, plutôt sec et sableux si possible. De manière générale, cet arbre ornemental préfère les climats secs en hiver et humides en été : il n'est donc pas à planter sous toutes les latitudes !
 

Culture du flamboyant

Il est certes possible de semer des graines de flamboyant, mais pour ce faire, de nombreuses étapes sont à respecter. Il convient tout d'abord d'entailler les graines, de les disposer dans l'eau et de les laisser tremper pendant deux à trois jours. On les sème ensuite à environ trois centimètres de profondeur, dans un pot dont la terre est à la fois fraîche et humide. Il faudra également faire preuve de patience, car la germination peut elle aussi prendre du temps.

Entretien du flamboyant

En été, l'arrosage doit être abondant même si les racines ne doivent pas baigner dans l'eau (d'où l'intérêt d'un sol bien drainé). En hiver par contre, il est préférable de le garder au sec, ou, s'il est dehors, de le protéger des gelées. L'idéal est de l'exposer à une température supérieure à dix degrés. Souvenez-vous que cet arbre a besoin de beaucoup de lumière, l'exposition directe au soleil est donc vivement conseillée.

La taille hivernale n'est pas nécessaire, sauf pour les spécimens les plus fragiles. Les racines de l'arbre étant extrêmement développées, il est préférable de le placer à l'écart des autres plantes, car celles-ci pourraient gêner leur développement.
 

Maladies et nuisibles du flamboyant

Lorsqu'il est cultivé en serre, le flamboyant peut être attaqué par les araignées rouges ou les aleurodes : arrosez les feuilles d'eau tiède régulièrement pour les faire partir.