Les articles

Comment planter et cultiver le freesia ?

Comment planter et cultiver le freesia ?

Les caractéristiques du freesia

  • Type: fleur et plante fleurie
  • Hauteur: de 0 à 30 cm, de 30 à 60 cm
  • Couleurs des fleurs: rouge, blanc, rose, jaune, orange, violet
  • Exposition souhaitée: ensoleillée, semi-ombragée
  • Type de sol: sableux
  • Assainissant: non
  • Variétés: Freesia refracta, Freesia armstrongii, Freesia x hybrida, Freesia x oberon
     

Origines et particularités du freesia

Le freesia est une plante fleurie appartenant à la famille des Iridacées, originaire d'Afrique du Sud -d'où on petit sobriquet de " muguet du Cap ". Principalement cultivé pour ses fleurs à bouquets, le freesia peut être installé en intérieur comme en extérieur, que ce soit en pot, en jardinière, dans des massifs ou rocailles.
Les fleurs de cette plante dégagent une odeur sucrée et vive très agréable : le freesia fait d'ailleurs partie, avec la rose, la lavande et le jasmin, des fleurs les plus parfumées qui existent. Ce qui explique l'utilisation de plus en plus fréquente des fleurs de freesia dans le domaine de la parfumerie.

Le succès de cette plante décorative dans les jardins et sur les balcons ne s'explique pas seulement par son odeur envoûtante : la beauté de ses fleurs y est aussi pour quelque chose ! En effet, selon les espèces plantées, vous obtiendrez de magnifiques fleurs jaunes, blanches, roses, oranges, violettes, ou encore rouges. Ainsi, avec les grappes qui sont formées par les fleurs, n'importe quel jardin, ou n'importe quel balcon sera égayé et mis en valeur.
Vous pouvez tout naturellement opter pour des mélanges de couleur, par touches, ou par grappes, afin de réaliser vos propres créations et personnaliser votre espace.

Plantation du freesia


La culture en pleine terre s'effectue à partir du mois de mai, en laissant un espace de 10 à 15 cm entre chaque bulbe et en creusant des trous d'environ 7 cm. La floraison interviendra alors de juillet à septembre.

Si vous privilégiez la culture en pot, les bulbes de freesia doivent être plantés à la fin de l'été. Laissez-les ensuite dehors quelques semaines, si possible à la lumière du soleil, puis rentrez-les vers la mi-octobre. Les fleurs commenceront alors à sortir précocement en hiver et s'épanouiront pendant les premières semaines du printemps.

Entretien et arrosage du freesia

Très sensible aux températures extrêmes (surtout au froid), le freesia préfère les climats tempérés, voire méditerranéens. Il faut donc le laisser à température ambiante dans la mesure du possible.
Il est par ailleurs recommandé de s'assurer qu'il bénéficie un maximum de la lumière du soleil. S'il reste à l'abri du gel, le freesia se montrera relativement résistant.

Le freesia demande un arrosage régulier mais modéré (sous peine de faire pourrir son bulbe qui n'apprécie pas les excès d'humidité), ainsi qu'une coupe de ses fleurs lorsque celles-ci sont fanées. Le feuillage est, quant à lui, à couper uniquement lorsqu'il commence à jaunir.
 

Maladies du freesia

Le freesia est une plante relativement résistante, surtout fragilisée par les gelées et par l'excès d'humidité. Cependant il peut subir les attaques de quelques nuisibles, comme :

  • Les escargots et les limaces, qui seront heureusement arrêtés grâce à des pièges à bière ou des barrières de cendre autour des plants.
  • Les araignées rouges, qui seront évacuées grâce à un bon arrosage.
  • Les pucerons, dont un peu de pyrèthre viendra à bout.
  • En ce qui concerne les maladies, le freesia craint surtout la pourriture grise (taches grises qui viennent maculer les fleurs et les feuilles de la plante) et la fusariose (ses feuilles et ses racines se dessécheront alors à toute vitesse).