L'information

Comment planter et cultiver la giroflée ?

Comment planter et cultiver la giroflée ?

Les caractéristiques de la giroflée

Type: fleur et plante fleurie
Hauteur: de 30 à 60 cm, de 60 à 80 cm
Couleurs des fleurs: rose, jaune, orange, pourpre, marron
Exposition souhaitée: ensoleillée, semi-ombragée
Feuillage: caduc ou semi-persistant
Type de sol: pauvre, caillouteux, calcaire
Entretien: facile d'entretien
Assainissant: non

Origines et particularités de la giroflée

La giroflée, également connue sous les noms de giroflée ravenelle, giroflée jaune, giroflée des murailles ou fleur des murailles, est une fleur ornementale de la famille des brassicacées, qui doit son nom à son agréable odeur de clou de girofle.

Originaire du bassin méditerranéen de l'Europe et très commune en France, la giroflée pousse facilement sur les murs ou dans les endroits rocailleux. On compte aujourd'hui plus de cinquante espèces de giroflées à travers le monde.

Formée de longues tiges d'un vert très pâle, la giroflée est composée de petites fleurs jaunes, pourpres, orange, roses ou marron, qui peuvent être panachées ou encore unies. La fleur de giroflée a la particularité d'être très odorante, et peut se planter soit en pleine terre dans un jardin, soit en bac ou en pot pour fleurir et parfumer une terrasse ou un balcon. Cette plante dégageant un parfum très agréable, il peut être intéressant de la placer sur un lieu de passage ou sous une fenêtre.
 

Plantation de la giroflée


La giroflée ravenelle n'est absolument pas exigeante en termes de sol : elle est même réputée pour pouvoir être plantée dans les endroits du jardin où habituellement aucune autre plante ne pousse ! Ce qui est plutôt logique, car la fleur des murailles ne demande rien d'autre qu'un sol bien drainé, et ce même si ce dernier est particulièrement pauvre.

Avec ses jolies fleurs éclatantes, la giroflée peut également bien trouver sa place dans un massif au milieu d'autres fleurs vivaces, pour peu qu'elles ne lui cachent pas trop le soleil.

Pour une floraison printanière, veillez à planter vos giroflées à l'automne.
 

Entretien de la giroflée

Très indépendante, la giroflée jaune nécessite peu d'entretien, excepté un arrachage intensif, lorsque cette dernière s'étend un peu trop en pleine terre. Elle a en effet tendance à prendre rapidement beaucoup de place. Pour que la floraison dure le plus longtemps possible, vous pouvez ôter les fleurs fanées de la plante, mais attention : veillez à garder quelques hampes pour que la plante puisse se renouveler spontanément par semis. Vous pouvez également pailler le pied de votre giroflée pour que cette dernière reste toujours au frais.

Inutile d'apporter de l'engrais, les giroflées n'en ont pas besoin. La plante étant robuste et assez rustique, vous n'avez pas non plus besoin de la protéger du froid en hiver (les giroflées sont réputées pour pouvoir supporter des températures négatives jusque -15°C).
 

Arrosage de la giroflée

La giroflée n'a besoin d'être arrosée qu'en cas d'extrême sécheresse. Il vaut mieux également arroser les jeunes plants lors des premières semaines qui suivent la plantation, mais toujours avec parcimonie.
 

Maladies de la giroflée

La giroflée n'est généralement sensible ni aux maladies ni aux insectes, ce qui rend sa culture très facile. Toutefois, si la mi-saison est particulièrement humide, ses feuilles peuvent se couvrir de petites taches brunes ; c'est le signe d'une attaque de rouille. Si c'est le cas, enlevez les parties abîmées et traitez avec du purin d'orties.

Si la saison estivale est orageuse et particulièrement humide, la giroflée peut également être touchée par le mildiou, ce qui va se traduire par des taches jaunes ou marron sur ses feuilles avant que ces dernières ne se dessèchent et tombent.

A noter également : la giroflée une plante très pollinifère, c'est-à-dire qu'elle est source de pollen. Elle attire ainsi de nombreux insectes, dont les abeilles, c'est pourquoi il est important de ne pas la traiter avec des insecticides.