Les articles

Comment planter et cultiver la pervenche ?

Comment planter et cultiver la pervenche ?

Les caractéristiques de la pervenche

  • Type: fleur et plante fleurie
  • Hauteur: de 0 à 30 cm, de 30 à 60 cm
  • Couleurs des fleurs: blanc, bleu, violet, rose
  • Exposition souhaitée: ombragée, semi-ombragée
  • Type de sol: humifère
  • Végétation: vivace
  • Feuillage: persistant
  • Assainissant: non
  • Variétés: Vinca major, vinca minor, pervenche de Madagascar…

Origines et particularités de la pervenche

La pervenche (Vinca) est une plante vivace qui appartient au genre Vinca de la famille des apocynaceae. Provenant d'Europe et du sud de la Russie, cet arbrisseau possède de petites fleurs à 5 lobes (dont les nuances varient du blanc au violet en passant par le rose) et des feuilles plutôt grandes et d'un joli vert luisant.

La Vinca minor ou petite pervenche, en opposition à sa cousine la grande pervenche, est la plus connue des sept espèces du genre Vinca. La couleur caractéristique de ses fleurs, à la croisée des chemins entre le bleu et le mauve, a donné son nom à une nuance de bleu bien connue… notamment des contractuelles !

La pervenche est une fleur qui peut à la fois être cultivée en pot ou en bac (pour décorer par exemple un balcon ou une terrasse), mais qui est surtout idéale en couvre-sol, notamment dans les endroits ombragés, car elle se développe assez rapidement ; si vous avez des zones vides que vous voulez décorer dans votre jardin, n'hésitez pas à y installer des tapis végétaux de pervenches !

Bon à savoir : la pervenche est une plante dont toutes les parties (fleurs, feuillage, racine) sont toxiques.
 

Utilisations de la pervenche officinale

La petite pervenche est également connue sous le nom de pervenche officinale. En effet, la médecine reconnaît ses bienfaits hypotenseurs et vasodilatateurs. Ce n'est pas un hasard si elle fut utilisée dès le Moyen-Âge par les médecins… et pour la fabrication de philtres d'amour !
 

Plantation de la pervenche


La pervenche est une plante qui n'est pas très exigeante quant à la nature du sol qui l'accueille, et elle se contentera d'un sol neutre ou alcalin sans problème. En termes d'exposition, ce n'est pas une grand fan de soleil : trouvez-lui un emplacement ombragé ou semi-ombragé, cela lui conviendra parfaitement et ne ralentira pas sa floraison, bien au contraire.

En pleine terre, la pervenche est LA plante à utiliser en couvre-sol, mais attention : si ses qualités tapissantes ne font aucun doute, la pervenche a tendance à être assez envahissante, et a donc besoin de place autour d'elle. Il paraît donc peu judicieux de l'associer à d'autres vivaces !

La pervenche peut également être cultivée en pot où son port tombant sera très esthétique, mais isolée exclusivement (elle empêcherait le développement des autres plantes).
 

Multiplication des pervenches

La méthode de multiplication de la pervenche est la même que celle du fraisier : les stolons. Il s'agit de longues tiges qui, au fur et à mesure qu'elles couvrent le sol, prennent racine.
 

Entretien et arrosage de la pervenche

La culture de la plante est simple. La pervenche est très rustique, elle ne nécessite donc aucun paillage. Le seul entretien à effectuer est le contrôle de son extension. Pour ce faire, il suffit d'arracher les plantules périphériques naissant au bout des racines traçantes pour limiter son développement.

La pervenche possède de grandes facultés d'adaptation lui permettant de s'acclimater à n'importe quel sol, tant qu'il reste frais. Il est donc conseillé de l'arroser deux fois par semaine pendant l'été.
 

Taille de la pervenche

Cette plante ne nécessite aucun entretien en hiver, mais c'est le moment idéal pour effectuer une taille si l'on veut contenir son développement. C'est aussi le bon moment pour multiplier la plante par division de la touffe (d'octobre à avril).
 

Ennemis et maladies de la pervenche

La pervenche est une plante solide qui résiste bien aux maladies, mais peut parfois être sujette à la rouille qui attaque son feuillage.

Elle peut également subir l'attaque de papillons de nuit qui s'en nourrissent tels que la lichénée mariée et le sphinx du laurier-rose.