Orge

L'orge (Hordeum) est la première céréale à avoir été cultivée par l'homme. Les Grecs et les Romains l'utilisaient aussi souvent que le blé dans leur alimentation. Très rustique, elle résiste au froid et à la sécheresse. Ses grains fermentés donnent de la bière. Sa paille sert de litière aux animaux.

Variétés d'orges

Les espèces de la céréale orge (Hordeum) se divisent en quatre grandes familles. Trois d'entre elles sont alimentaires. Il s'agit de l'orge d'automne, de l'escourgeon (portant aussi l'appellation d'orge d'hiver) et de l'orge de printemps. La quatrième sorte est ornementale. Elle comporte notamment l'orge à crinière. En France, 16 variétés sont exploitées par l'agriculture, pour une production annuelle de 10 millions de tonnes.

Culture de l'orge

Cette plante supporte le gel. Elle se sème à la fin de l'automne ou au début du printemps. La culture de l'orge (Hordeum) s'effectue en pleine terre. Elle s'accommode de tous les terrains, à condition qu'ils soient bien aérés et sans eau stagnante. Avant l'hiver, il faut couper les tiges des espèces ornementales pour favoriser leur reprise. Ses épis permettent de faire des bouquets secs.

Emplois de l'orge

L'orge (Hordeum) connaît une utilisation variée en cuisine. Sa forme perlée correspond aux grains sans leur enveloppe de son. Elle se prépare comme du riz. Présentée en farine, cette céréale contient moins de gluten que le blé. Elle donne un goût rustique aux pains et aux gâteaux. Il faut penser à augmenter légèrement la quantité de levure, car elle en réduit le pouvoir gonflant.

Caractéristiques