Brièvement

Ricin

Ricin

Le ricin (ricinus communis) provient d'Afrique orientale. Il a été acclimaté sur le pourtour du bassin méditerranéen. Ses graines sont toxiques. On les utilisait autrefois pour en faire du poison. Aujourd'hui, cet arbuste est apprécié pour ses qualités ornementales. L'huile de ricin (ricinus communis) possède aussi des vertus cosmétiques.

Plantation du ricin

Pour germer, la graine de ricin (ricinus communis) doit tremper dans de l'eau pendant 24 heures. On la sème à l'intérieur en avril. Au bout d'un mois, on repique les plants contre un mur exposé au sud. Dans les régions froides, la culture est possible sous serre. La terre doit être bien émiettée et enrichie en humus pour garantir la croissance de la plante.

Entretien du ricin

La plante ricin (ricinus communis) est sensible au froid. Pour la protéger, on coupe ses tiges en automne. Ensuite, on la recouvre d'un paillage. Cette épaisse couche de copeaux isole le pied, qui contient les bourgeons germinatifs. Elle le laisse aussi respirer, en cas de changement brutal de météo. Au printemps, la taille est facultative. Elle sert à redonner une forme harmonieuse à cet arbuste à fleurs.

Propriétés du ricin

Pressées à froid, les graines donnent de l'huile et un résidu appelé tourteau de ricin (ricinus communis). Il contient beaucoup d'azote, ce qui en fait un engrais naturel. Il lutte également contre les larves d'insectes présentes dans le sol. En cosmétique, l'huile fortifie les cheveux et les ongles. Son action antibactérienne est efficace en cas de problèmes de peau.

Caractéristiques