En détail

Comment cultiver et tailler le phalaenopsis ?

Comment cultiver et tailler le phalaenopsis ?

Les caractéristiques du phalaenopsis

  • Type : fleur, plante fleurie
  • Hauteur : jusqu'à 60cm
  • Couleur des fleurs : rouge, blanc, rose, jaune, violet, marron, bleu
  • Exposition souhaitée : ensoleillée
  • Type de sol : bien drainé, riche en humus
  • Feuillage : persistant
  • Entretien : besoin en lumière important, arrosage modéré
  • Emplacement : séjour, salle à manger, salon
  • Assainissant : non
  • Maladies et nuisibles : les pucerons
  • Variétés : Phalaenopsis x elegant debora, Phalaenopsis x philadelphia, Phalaenopsis schilleriana, Phalaenopsis stuartiana

Origines et caractéristiques du phalaenopsis

Les phalaenopsis font partie de la famille des Orchidacées. Ce sont des plantes d'intérieur très populaires, même si elles donnent parfois du fil à retordre aux jardiniers amateurs. Elles sont originaires de zones tropicales, de forêts d'Asie, de Malaisie et du nord de l'Australie. C'est pour cela que le phalaenopsis a besoin de chaleur et d'humidité pour se développer.

Si elle a d'abord été recherchée par les collectionneurs et amateurs de botanique car espèce rare, elle est désormais la fleur la plus cultivée par les horticulteurs. Il y a l'heure actuelle une soixantaine d'espèces botaniques et plus de 10.000 espèces hybrides. Ces dernières sont les plus adaptées à une culture en intérieur.

Les différents types de ces orchidées papillons sont obtenus par croisement de races. Le petit truc à savoir pour identifier les parents de son phalaenopsis est de regarder son appellation. Par exemple, le phalaenopsis stuartiana x schilleriana indique son croisement entre le phalaenopsis stuartiana et le phalaenopsis schilleriana par la lettre x qui les sépare.

Semis et plantation du phalaenopsis

Les graines d'orchidées sont minuscules. Le semis du phalaenopsis est donc réservé aux professionnels.

Le phalaenopsis étant une plante fleurie demandant un milieu proche de celui des forêts tropicales, il est indispensable de lui fournir un terreau spécial orchidées contenant de la mousse et des écorces de pin.

Préférez un pot en plastique transparent à un pot en céramique ou terre cuite pour la culture du phalaenopsis. Lorsqu'elles sont situées dans un pot, les racines aériennes du phalaenopsis permettent d'assurer un bon maintien de celui-ci. La transplantation n'est nécessaire qu'au bout de 2 ou 3 ans, lorsque la plante sort de son pot. Vous pouvez les rempoter pendant l'été.

Culture et entretien du phalaenopsis

Assez simple à cultiver, le phalaenopsis se plaît en intérieur dans un endroit en pleine lumière, mais indirecte, où la chaleur avoisine les 20°C sans jamais descendre sous les 10°C. Il faut absolument éviter de le placer dans un endroit à courant d'air.

Les phalaenopsis se plaisent dans une pièce avec une bonne humidité ambiante. Leur emplacement idéal dans la maison ? La cuisine ou la salle de bains, où l'atmosphère n'est pas trop sèche.

Si vous décidez de les installer dans une autre pièce de la maison, regroupez-les sur un plateau recouvert de billes d'argile. Pulvérisez régulièrement les phalaenopsis avec de l'eau de pluie ou de l'eau minérale. Attention toutefois : les orchidées détestent avoir les pieds humides. Un excès d'eau combiné à des températures trop froides provoquent le ramollissement des feuilles et une pourriture de la plante.

Pendant la période de croissance de l'orchidée, veillez à utiliser une fois par mois un engrais dilué pour orchidée. Très avide de nutriments, le phalaenopsis demande de l'engrais spécial orchidées, en période de floraison et en été, à raison d'une fois tous les 10 jours. En hiver, une fertilisation mensuelle suffit.

Votre phalaenopsis ne fleurit plus ? La solution idéale pour espérer voir refleurir assez rapidement le phalaenopsis est de couper la hampe de fleurs fanées. Il faut compter 2 ou 3 noeuds à partir du début de la tige et couper au moins à 1cm au-dessus du dernier nœud.

Maladies et nuisibles du phalaenopsis

Facile à entretenir, le phalaenopsis est également peu touché par les nuisibles et les maladies. Le seul problème que vous pouvez rencontrer est un excès d'eau qui entraine une pourriture de l'orchidée. Dans ce cas là, éliminez les parties molles de la plante. Transplantez ensuite les parties saines dans un nouveau pot.

Si vous constatez un rougissement des feuilles du phalaenopsis, c'est dû à un excès de lumière et une lumière trop directe. Au contraire, le manque de lumière donne des feuilles ternes.

Le phalaenopsis peut parfois subir les attaques de pucerons et de cochenilles. Douchez les plantes pour éliminer les pucerons. Pulvérisez également de l'huile de colza sur la plante pour les étouffer.