En détail

Comment planter et cultiver le nandina domestica ?

Comment planter et cultiver le nandina domestica ?

Les caractéristiques du nandina domestica

  • Type: arbuste à fleurs
  • Hauteur: de 80 cm à 1 m, de 1 à 2 m, de 2 à 5 m
  • Couleur des fleurs: blanche
  • Exposition souhaitée: ensoleillée, semi-ombragée
  • Type de sol: normal, bien drainé, pauvre
  • Feuillage: persistant
  • Entretien: facile d'entretien
  • Assainissant: non
  • Variétés: Domestica, Richmond, Fire power, Orihime, San Gabriel…

Origines et particularités du nandina domestica

Originaire de Chine, d'Inde et du Japon, le nandina domestica est un arbuste à fleurs également connu sous les noms de bambou sacré ou bambou céleste (ceci est dû au fait qu'en Chine et au Japon, il est souvent planté aux alentours des temples). Comme ses surnoms ne l'indiquent pas vraiment, le genre Nandina n'appartient en fait pas du tout à la famille des bambous, mais à celle des Berbéridacées (comme le berbéris).

Si on l'assimile au bambou, c'est sans doute parce que le nandina domestica pousse en produisant des tiges fines et droites, renflées aux nœuds, qui peuvent atteindre plus de 3 mètres de haut. Mais la spécificité du bambou sacré vient surtout de son magnifique feuillage, avec de longues feuilles en ombrelles qui passent du vert en été au rouge en automne… sans tomber !

En effet, le bambou céleste est l'un des rares arbustes à posséder un feuillage persistant : si en été, ses feuilles sont d'un joli vert luisant, elles se parent en automne de différentes nuances de rouge, en fonction de son exposition et de la température. Tout simplement superbe !
 

Plantation du nandina domestica


Le nandina pousse très bien sous nos latitudes, il résiste au gel et peut tenir jusqu'à -10 degrés s'il est abrité du vent. Pour que votre bambou sacré s'épanouisse, choisissez un emplacement très ensoleillé, même si votre arbre nandina peut se développer dans un milieu semi-ombragé.

Peu exigeant, le nandina s'adapte à tous types de sol, il supporte même les terrains pauvres et caillouteux. En revanche, il lui faudra un sol bien drainé ; si vous habitez dans une région pluvieuse, n'hésitez pas à rajouter de la perlite ou des billes d'argile à votre terre de plantation.
 

Arrosage du nandina domestica

Il est conseillé d'arroser régulièrement votre nandina dans les mois qui suivent la plantation en pleine terre, car son système racinaire n'est pas encore suffisamment développé pour supporter la sécheresse.

Par la suite, il est inutile de trop arroser votre nandina domestica ; au contraire, un excès d'eau pourrait faire pourrir les racines. En revanche, quand revient la sécheresse estivale, vous pouvez effectuer des arrosages réguliers qui lui permettront de garder un feuillage resplendissant. Pour limiter les arrosages, il est conseillé de pailler l'arbuste à sa base.
 

Entretien du nandina domestica

Le nandina est une plante facile à entretenir car il réclame peu de soins. Il est cependant nécessaire d'éliminer régulièrement les rameaux morts ou desséchés pour conserver un bel aspect à cet arbuste.

À la fin de l'été, la suppression des rameaux qui ont porté des fruits permet de redonner de la vigueur à la plante qui repoussera de manière plus harmonieuse. Si vous procédez ainsi vous aurez de belles fleurs de nandina !
 

Maladies du nandina domestica

Véritable ami du jardinier, le nandina ne craint ni les maladies ni les insectes. Il est possible qu'il soit attaqué par des cochenilles : pulvérisez les feuilles avec de l'huile de colza, même si elles ne causeront pas trop de dommages à l'arbuste. Si vous voyez des pucerons sur votre bambou céleste, faites-lui prendre une bonne douche pour vous en débarrasser.

Bon à savoir : tant que les parasites se concentrent sur votre nandina ils laisseront le reste de votre jardin en paix !