En détail

Mimosa pudica

Mimosa pudica

Rattaché à la famille des Fabaceae, le mimosa pudica, appelé sensitive, est une plante non toxique originaire d'Amérique latine. Les Brésiliens et les Antillais sont les plus grands cultivateurs. Cette plante vivace au feuillage persistant présente une particularité. Dès qu'elle est effleurée, elle recroqueville son feuillage. Sa floraison a lieu dès le début de la période printanière et se termine au premier signe de l'automne. Ses inflorescences sont roses ou blanches. À l'état sauvage, cette plante buissonnante peut atteindre 80 cm de haut. En culture, à destination des jardins ou des balcons, elle ne dépasse pas les 30 cm.

Plantation et culture du mimosa pudica

Sensitive peut se cultiver en pot ou en pleine terre. Plante non rustique, la culture en pleine terre n'est possible que dans les régions tropicales. Dans les autres régions, il faut une zone tempérée avec une température d'au minimum 15 °C comme une véranda ou une serre. Pour en faire la culture, cette plante vivace a besoin : - D'un emplacement lumineux et chaud sans contact direct avec le soleil. - D'une terre drainante, riche et peu acide. Il est possible de réaliser sa propre terre avec de la tourbe, du terreau pour rosier et de la terre de bruyère. La quantité de chaque produit se fait à parts égales. - De billes d'argiles en guise de couverture pour le fond du pot. En été, il est possible de sortir la plante tropicale à l'extérieur. Pour cela, installez le pot dans une zone lumineuse. La température extérieure doit au minimum être de 15 °C. La rusticité de la plante est médiocre. Elle ne vit pas sous des températures de moins de 10 °C.

Entretien du mimosa pudica

Le mimosa pudica est une plante frileuse et sensible. Elle a besoin d'un minimum d'entretien pour évoluer. Ainsi, - Surveiller toujours que la température soit idéale. - Arroser régulièrement (surtout en été) pour que la terre soit toujours humide. - Rafraichir le feuillage en brumisant. - Apporter un apport nutritionnel tous les quinzaines (engrais liquide). Même si la plante ne se taille pas, vous pouvez supprimer les feuilles ainsi que les fleurs mortes. En ce qui concerne l'arrosage, il faut faire attention de ne pas noyer la plante. Un excès d'eau engendre un jaunissement du feuillage et des moisissures. L'eau de l'arrosage ne devra jamais être froide. Dans l'hypothèse où les racines dépassent du trou du pot, il faudra le repiquer.

Reproduction du mimosa pudica

Le bouturage et le semis sont les deux méthodes de reproduction. La réalisation d'un bouturage de la tige se fait au début du mois de juin tandis que le semis peut se faire dès le début du printemps. Le semis s'effectue toujours en serre chauffante avec une température avoisinant les 25 °C. Dès que deux feuilles naissent sur les plantules, il faut repiquer en godets. Pour un bouturage réussi, il faut de belles tiges d'une hauteur minimum de 10 cm dénudées de feuilles. Il faudra ensuite tremper les tiges dans une hormone de croissance avant de les planter dans un mélange de sable frais et humide avec de la tourbe. Après avoir couvert la plante vivace, il faut la conserver à une température de 21 °C.

Ennemi du mimosa pudica

Comme la plupart des plantes vivaces, " sensitive " peut être attaqué par des parasites. Son principal ennemi est l'araignée rouge. Cet insecte apparait quand les conditions de culture ne sont pas respectées et en particulier lorsque l'humidité de l'air est moindre. Un purin d'ortie fermenté peut combattre l'attaque de ces acariens.

Caractéristiques