Commentaires

Stevia

Stevia

La stevia

La stevia (Stevia rebaudiana) est une plante tropicale que l'on trouve essentiellement en Amérique du Sud. Le pouvoir sucrant de ses feuilles en font une plante très appréciée car étant bien supérieur au sucre. De même, l'apport calorique est très faible, et sa culture est très aisée. La plante a été utilisée depuis des siècles par les Guarani du Brésil et du Paraguay, qui la nommaient "herbe sucrée". On infusait les feuilles dans du thé, des aliments ou on les consommait directement, fraîches.

Plantation de la stevia

D'origine tropicale, la stevia a besoin d'un sol bien drainé et humide. Avec un trop grand apport d'eau, la plante risque de dépérir au-dessus du collet. Un temps de canicule peut lui être également fatal. On recommandera lors de la plantation en terre de disposer un mulch directement au pied de la plante, ce qui limitera son dessèchement. En effet, le système de racines de la stevia est très dense sous la première couche de la surface du sol. Pour une plantation en pot, il convient d'utiliser un compost mûr sur lit de billes d'argile, afin de favoriser le drainage.

Entretien de la stevia

Durant l'hiver, les plants connaissent une période d'hibernation, ce qui permet de procéder à la taille. Par temps sec, on coupe les tiges à partir du 3e oeil. Au moyen d'un engrais biologique à libération progressive, on fertilisera la plante régulièrement, et surtout deux semaines avant la récolte. Cela permet de maximiser les teneurs d'agents sucrants. On peut également utiliser des extraits d'algues, du purin d'ortie ou de la poudre de corne.

Récolte de la stevia

La récolte peut se faire durant toute l'année. La consommation des feuilles est possible immédiatement (fraîches). Séchées au soleil, on peut les réduire ensuite en poudre et les conditionner en boîtes hermétiques (après avoir tamisé les débris de tiges et de nervures qui sont amères). La période la plus propice pour une récolte riche en glucosides est la dernière quinzaine du mois d'août.

Les semis

On peut multiplier la stevia par semis, bouturage ou marcottage. Concernant le semis, il faut noter que la méthode produit des résultats aléatoires. Les graines ne conservent pas leur pouvoir de germination au-delà de 3 mois. Il faut donc semer très vite après la récolte de ces dernières. Ensuite, seules 35% des graines donneront une plantule, et 10% de ces dernières ne survivront pas. Les semis doivent être faits en automne idéalement, sous une température entre 20° et 25°. Les graines germeront dans une période de 7 à 14 jours. Le bouturage présente une meilleure efficacité, jusqu'à 95%. On suggère de bouturer de préférence les têtes, mais il est également possible de bouturer les feuilles.

Les ennemis de la stevia

Les plants cultivés en pot (à l'intérieur) peuvent être attaqués par des cochenilles et des aleurodes. Pour y remédier, il faut aérer la plante et vaporiser régulièrement le feuillage ; l'air frais et l'humidité étant les ennemis de ces parasites. Pour les cultures à l'extérieur, les rongeurs sont les plus grands prédateurs de la plante tropicale, car ils raffolent des feuilles sucrées. On pourra utiliser un répulsif à rongeur, comme le purin de feuilles de sureau.

Utilisation de la stevia

Avec un pouvoir sucrant 300 fois supérieur à celui du saccharose et un faible taux calorique, les feuilles sont essentiellement utilisées pour la cuisine. La plante est ainsi très appréciée pour traiter l'hypertension, et l'obésité. Elle permet de diminuer l'intolérance au glucose, grâce à son action sur l'augmentation de glucose dans le sang. La stevia produit un édulcorant qui est compatible avec les régimes "hypoglycémie" et destinés aux diabétiques.

Caractéristiques